- Informations Fédérales -


L'éthique de la FFTir repose sur des valeurs originelles qui ont construit ses fondements en organisant une pratique du tir sportif. Elle implique :

  • Le respect de l'arme en tant que matériel sportif,
  • Une pratique exclusive sur des cibles qu'elles soient fixes, mobiles ou cassables, de papier (cible), métalliques (gong) ou d'argile (plateau), excluant toute représentation humaine,
  • L'interdiction absolue de viser quelqu'un sous peine de radiation,
  • La stricte application des règles et des comportements de sécurité édictés par la FFTir ainsi que par les fédérations internationales gérant les différentes disciplines sportives de tir.

Téléchargez le document complet ICI (pdf)

 


 

Comment/pourquoi adhérer à la Fédération Française de TIR

 

Pour pratiquer le tir sportif, en loisir ou en compétition, vous devez être licencié à la Fédération Française de Tir.

La licence, valable du 1er septembre au 30 septembre de l'année suivante est délivrée par l'un des 1600 clubs affiliés à la Fédération Française de Tir répartis sur les 28 ligues Françaises.

Elle vous permet :

- De pratiquer le tir de loisir et/ou de compétition dans des installations adaptées. Renseignez-vous auprès de la ligue concernée pour connaître les clubs disposant d'installations correspondant à vos souhaits.

- D'acquérir et de détenir des armes à titre sportif.

- D'être couvert par une assurance.

- D'être encadré par des moniteurs compétents. Renseignez-vous auprès de la ligue concernée pour connaître les clubs disposant de formateurs agréés.

- D'avoir accès aux épreuves officielles de la F.F.Tir (compétitions).

Pour en savoir plus sur les différentes disciplines du Tir Sportif, nous vous invitons à consulter les autres rubriques du site FFTir.org

La licence est indispensable à la pratique du Tir, c'est votre carte d'identité sportive

 


 

ALERTES - CESSION D'ARMES

Les transactions/cessions d'armes ne peuvent plus être faites par devant les services de police ou de gendarmerie. Ces transactions/cessions doivent dorénavant être faites par un armurier agréé